×
Bunte Geranien aller Art.

FAQ – Foire aux questions sur l’entretien des géraniums.

Comment faut-il planter les géraniums ? Quelles sont les différentes variétés ? Les abeilles apprécient-elles les géraniums ? Ici, vous trouverez une réponse à ces questions et à bien d’autres interrogations courantes sur les géraniums.

APPRENEZ LES BASES >
INFORMEZ-VOUS SUR LES PLANTS DE GÉRANIUMS  >
SUIVEZ NOS CONSEILS POUR ENTRETENIR LES GÉRANIUMS >
QUELQUES SOLUTIONS PRATIQUES AUX PROBLÈMES COURANTS SOINS D’URGENCE >

Lorsqu’une plante se défait de ses fleurs, c’est généralement en réaction à un stress important. Quand un géranium perd ses fleurs au début du printemps, c’est qu’il a probablement été placé dans un environnement trop sombre pendant plusieurs jours pendant son acheminement de la pépinière au magasin, ou même dans le magasin, par exemple. Plus le trajet de la serre au point de vente est court, moins la plante sera stressée : elle sera de meilleure qualité.

Un arrosage trop copieux en avril et en mai, même avec les meilleures intentions, peut aussi entraîner la chute des fleurs.

Connaissances de base

Les géraniums sont des plantes à fleurs faciles d’entretien qui fleurissent tout au long de la saison des plantes de parterres et de balcons. Vous pouvez les installer dans une jardinière de fenêtre, dans un pot ou une plate-bande.

Les géraniums font partie des plantes d’ornement les plus populaires. En Europe, il s’en vend plus de 400 millions chaque année.

Dans le langage courant, on emploie indifféremment les noms « géranium » et « pélargonium » pour désigner une même plante de balcon ou de parterre. « Pélargonium » est le nom botanique de cette plante.

Techniquement, le « géranium » est un genre de plante différent, une vivace robuste. Cependant, le nom « géranium » s’est imposé dans la pratique pour parler des pélargoniums.

Pour éviter toute confusion, certains parlent de la vivace résistante comme d’un « géranium vivace », tandis que la fleur de parterre et de balcon est simplement appelée « géranium » ou « pélargonium ».

Au total, on dénombre plus de 200 espèces de géraniums. Bon nombre d’entre eux existent uniquement à l’état sauvage en Afrique du sud. Les espèces de géraniums suivantes sont les plus communes en magasin :

Le géranium zonale (Zonal Pelargonium) est le plus indiqué pour fleurir les parterres et les pots. Leur port buissonnant peut atteindre 25 à 40 centimètres de haut.

Le géranium lierre (Peltatum Pelargonium) peut transformer n’importe quelle jardinière de balcon ou corbeille suspendue en cascade de fleurs retombantes. Ils produisent des branches pouvant atteindre jusqu’à 150 centimètres de long.

Le géranium hybride
peut s’installer dans des bacs, des jardinières de fenêtre ou des parterres. Il s’agit de variétés hybrides spécifiques entre géraniums lierres et géraniums zonales, particulièrement résistantes aux conditions météorologiques et à la croissance remarquablement vigoureuse.

Le géranium odorant (Pelargonium sp.)
est généralement cultivé en pot. Il ne produit pas de fleurs particulièrement volumineuses : ses boutons sont généralement plus petits et délicats. En revanche, lorsque l’on effleure ses feuilles, il libère un parfum de citron, de menthe, de rose ou même de chocolat. Les fleurs et les feuilles des plants issus de l’agriculture biologique parfument agréablement les limonades et relèvent les salades avec originalité. Le géranium odorant a un port buissonnant.

Le pélargonium à grandes fleurs (Pelargonium grandiflorum)
aime, contrairement aux autres, être installé en intérieur dans un endroit lumineux. Il produit de superbes et très grandes fleurs. On reconnaît cette variété aux bords légèrement crantés de son feuillage. Elle a un port droit et compact. On l’appelle parfois « géranium anglais ».

Retrouvez plus d’informations sur ces variétés et d’autres géraniums, au feuillage décoratif ou à fleurs papillon, sur cette page.

Oui, les géraniums sont très robustes et faciles d’entretien. D’ailleurs, ils se développent et fleurissent si bien qu’on pourrait presque les laisser se débrouiller seuls. Sur cette page, nous détaillons les points à ne pas négliger pour entretenir un géranium.

Plus ils reçoivent de lumière, plus leur floraison est belle. L’emplacement idéal est ensoleillé à semi-ombragé. Les géraniums supportent même le plein soleil à midi.

En France, les variétés de géraniums classiques se couvrent de fleurs à la fin avril. Les plants à la floraison plus précoce sont en magasin un peu plus tôt. Les pélargoinums à grandes fleurs, cultivés à l’origine comme plante d’intérieur, peuvent fleurir dès mars.

En France, les géraniums fleurissent jusqu’en octobre. Si la saison est douce et ensoleillée, la floraison peut durer plus longtemps. Tout dépend de la température et de la luminosité.

Dans les emplacements semi-ombragés, la floraison diminue considérablement en automne.

Pour assurer une belle floraison qui tiendra longtemps, arrosez et apportez de l’engrais régulièrement, retirez les fleurs fanées et installez les plants dans un endroit lumineux et ensoleillé.

Les géraniums ne sont pas toxiques pour les humains. Les fleurs et les feuilles des géraniums odorants sont mêmes comestibles s’ils sont issus de l’agriculture biologique (vérifiez bien l’étiquette).

Ces plantes ne sont pas toxiques pour les chiens ou les chats, mais les petits mammifères comme les lapins, les cochons d’Inde ou les hamsters ne devraient pas en manger.

Les géraniums odorants ont la réputation d’éloigner les moustiques. Les variétés au parfum citronné libèrent des huiles essentielles qui peuvent faire fuir ces insectes.

En général, les géraniums peuvent se remettre des dégâts d’une petite gelée, à conditions que seules les feuilles aient souffert. Les tiges et les racines doivent être intactes. Cependant, nous ne conseillons pas de planter des géraniums en extérieur quand il peut encore geler la nuit.

En principe, vous pouvez multiplier vous-même des plants de géranium. Vous pouvez les semer ou faire une bouture d’un plant existant. En pratique, c’est un exercice qui demande du travail.

Il vaut mieux couper les boutures en juillet ou en août. À cette période, les conditions d’enracinement sont idéales pendant plusieurs semaines. Les géraniums doivent passer l’hiver au stade de petite plante.

On sème les graines de géranium en janvier ou février. Elles germent à environ 21 °C au bout de 10 à 20 jours. Ensuite, vous devrez séparer les pousses et les cultiver dans un endroit très lumineux et chaud.

Les géraniums que l’on multiplie fleurissent généralement plus tard que les plants du commerce, car vous ne pouvez pas reproduire chez vous les conditions de température et de luminosité optimales dont bénéficient ces plantes chez un pépiniériste professionnel.

Oui, vous pouvez acheter des graines de géranium. En revanche, cultiver ces plantes de la graine à la fleur demande beaucoup de travail et seules quelques variétés sont disponibles.

Semez les graines de géranium en janvier ou février. Elles germent à environ 21 °C au bout de 10 à 20 jours. Séparez-les et cultivez-les dans un endroit chaud et très lumineux.

Les géraniums semés chez soi fleurissent généralement plus tard que les plants du commerce, car vous ne pouvez pas reproduire chez vous les conditions de température et de luminosité optimales dont bénéficient ces plantes chez un pépiniériste professionnel.

Les variétés de géraniums à fleurs simples ou semi-doubles produisent du pollen et parfois même du nectar, que les abeilles apprécient, surtout lorsque la nourriture se fait rare à l’automne.

Les variétés à fleurs doubles produisent peu de nourriture pour les insectes. Néanmoins, un balcon fleuri de géraniums peut devenir un petit coin de paradis pour ces animaux. Toute l’année, les abeilles peuvent trouver de quoi se nourrir dans vos pots colorés, en accompagnant vos géraniums de thym ou de lavande, par exemple.

Oui, il existe des variétés de géraniums comestibles pour les humains, à conditions que les plants n’aient pas été traités avec des pesticides. On peut utiliser leurs fleurs pour décorer des salades, tandis que les feuilles des géraniums parfumés peuvent agrémenter une limonade, un dessert ou d’autres plats. Attention, vérifiez bien l’étiquette des plantes que vous achetez et consommez uniquement les variétés qui sont indiquées comme étant comestibles ; cela signifie généralement qu’elles sont issues de l’agriculture biologique.

Les géraniums ne sont pas très appétants pour les animaux. Même les escargots font généralement la fine bouche.

Si un chien ou un chat grignote un géranium, il ne faut pas s’inquiéter. Les géraniums ne sont pas dangereux pour eux.

Pour les petits mammifères, comme les lapins, les cochons d’Inde et les hamsters, la situation est différente. Il ne faut pas les laisser croquer cette fleur d’été.

Oui, bien sûr ! Les géraniums sont du plus bel effet en fleurs coupées. Géraniums zonales, lierres, à grandes fleurs ou à feuillage décoratif, peu importe. Leurs fleurs s’associent très bien avec d’autres types de fleurs coupées pour composer de superbes bouquets d’été.

Oui, il existe des géraniums d’intérieur. Les géraniums à grandes fleurs sont adaptés à ce besoin et vendus dès le début d’avril.

Après leur première floraison, on peut aussi les installer dans un endroit abrité où ils feront très probablement une autre floraison.

Plants de géraniums

Les magasins spécialisés proposent leurs premiers géraniums autour de Pâques. Fin mars/début avril, ce sont les géraniums dits à grandes fleurs. Ils sont parfaits pour égayer un endroit ensoleillé à l’intérieur.

À partir de la mi-avril, de plus en plus de géraniums sont vendus pour les plantations en extérieur.

C’est en mai que le choix est le plus varié.

Impossible de donner un prix général pour la France, car celui-ci va dépendre de la variété et de la qualité. Par exemple, si vous achetez un plant complètement développé, il continuera de croître et déploiera une floraison abondante très rapidement. Mais si vous achetez un petit pied ou un godet, celui-ci aura besoin de soins particuliers avant d’être bien installé.

Plus le plant est petit, plus il aura besoin d’entretien chez vous avant de fleurir.

Géraniums zonales et géraniums lierres

Dans les pépinières et magasins de jardinage, vous paierez en moyenne 3 à 4 € pour un plant moyen de bonne qualité, généralement fourni dans un pot de 10,5 centimètres de diamètre. Au début de la saison, ils sont parfois vendus un peu moins cher.

Les variétés vigoureuses en pots de 12 cm sont un peu plus chères.

Il en va de même pour les géraniums seuls en pots de 13 cm ou plus.

Parfois, vous pourrez acheter de petits géraniums en godet et par lots sur Internet ou dans les magasins discount pour un prix inférieur.

Pour des jardinières de balcon luxuriantes, les géraniums en pots de 12 cm seront parfaits, mais les variétés standard seront tout aussi efficaces. Il leur faudra un peu plus de temps pour combler l’espace entre les plants.

En bac, les géraniums de qualité premium dans des pots de 13 cm ou plus seront très jolis. Cependant, n’achetez pas ces grands géraniums pour une jardinière de balcon, car les mottes auraient besoin d’un volume bien plus grand pour s’installer correctement.

Il y a une raison derrière ces différences de prix :

cultiver de grands géraniums consomme plus de ressources que de petits plants. Les grands sujets ont besoin de plus de place dans une serre et de plus de temps que les petits. Les grands géraniums demandent aussi de plus grands pots, plus de terreau, plus d’eau, plus d’engrais et plus de travail.

Pélargoniums à grandes fleurs
Les pélargoniums à grandes fleurs se trouvent généralement dans les mêmes gammes de prix que les autres plantes d’intérieur.

Les géraniums de bonne qualité se reconnaissent aux quatre points suivants :

  • port buissonnant 
  • pousses vigoureuses
  • de très nombreux boutons
  • des mottes bien enracinées

Dès que les gelées nocturnes ne sont plus à craindre, vous pouvez planter vos géraniums en extérieur. En France, vous pourrez le faire de mars à mai en fonction de votre région.

Si vous voulez malgré tout les installer plus tôt, voici quelques conseils pour protéger vos géraniums des gelées nocturnes.

Le terreau frais spécialement adapté aux géraniums est l’idéal, mais un substrat classique pour les plantes de balcon et en pots, ou même un terreau universel de qualité, seront également très appréciés.

À quoi reconnaît-on un bon terreau de rempotage ?

– il a une agréable odeur de terre
– il se décompacte uniformément
– il contient des additifs comme de l’argile ou de la perlite

Un mauvais compost aura une odeur de renfermé à l’ouverture, peut avoir des points de moisissure, tandis que des moucherons fongiques s’en échappent quand vous plongez la main dans le sac. Branches non décomposées et résidus de plastique sont également de mauvais signes.

Le terreau frais facilite l’entretien pour deux raisons.

1. Les géraniums ont besoin de beaucoup de nutriments. Dans un terreau frais et enrichi à l’engrais, les plantes pourront bien démarrer la saison.

2. À la fin d’un été passé sur le balcon dans une jardinière ou un pot, le vieux terreau se désagrège. Il ne retient plus autant d’eau que du substrat frais. La proportion entre pores larges et pores fins évolue au fil du temps.

Le vieux terreau peut être mis au compost ou utilisé pour enrichir le sol d’autres plates-bandes de fleurs.

La distance optimale entre deux plants est de 20 cm.

Règle générale :

Jardinière de 40 cm : 2 géraniums
Jardinière de 60 cm : 3 géraniums
Jardinière de 80 à 100 cm : 4 géraniums
Pot diamètre < 20 cm 1 géranium
Pot diamètre > 20 cm : 2 géraniums

Pour donner suffisamment de place aux racines, les pots de plantation doivent mesurer 20 centimètres de haut.

La plupart des pots sont plus petits, nous le savons. Nous vous recommandons de ne pas acheter de contenants inférieurs à 18 centimètres de haut.

Conseils :

  • Utilisez des bacs avec un réservoir d’eau intégré ! Ils diminuent considérablement le travail d’arrosage.
  • Achetez des couleurs claires ! L’évaporation de l’eau est plus lente avec une couleur claire, car, au soleil, ces pots ne chauffent pas autant que les pots de couleur foncée.

Un pot d’un diamètre de 20 à 25 cm est idéal pour un géranium seul.
Si vous plantez plusieurs géraniums ou si vous les associez à d’autres plantes estivales colorées, les pots devront être plus grands.

En règle générale, comptez un écart de 20 cm entre un géranium et une plante voisine.

Retrouvez ici des instructions de plantation détaillées et illustrées.

Étape 1 : placez la motte de racines du géranium dans un récipient d’eau pour qu’elle absorbe davantage d’eau.
Étape 2 : placez le matériau drainant au fond du pot. Remplissez le pot à trois quarts avec du terreau pour géranium frais.
Étape 3 : plantez les géraniums en mettant la surface de la motte au même niveau que celle du terreau. Ajoutez du terreau si nécessaire pour compléter. Pressez doucement le substrat.
Étape 4 : placez le pot à l’endroit désiré et arrosez.

Il existe différentes méthodes, notamment pour les pots spéciaux avec réservoir intégré.

Remarque importante : attendez que les dernières gelées nocturnes soient passées avant de planter. Les géraniums sont sensibles aux températures froides, qui ralentissent leur développement. En dessous de 5 °C, le plant deviendra chétif, tandis que le gel peut tuer les plants.

Les géraniums peuvent accompagner n’importe quelle fleur estivale qui se plaît dans un emplacement ensoleillé et chaud.

Voici quelques possibilités :

Plantes à fleurs : les phlox (Chaenostoma cordatum), l’euphorbe « Diamond Frost », la diascie (Diascia), la verveine des jardins, les pétunias, et bien d’autres.

Plantes structurantes : les herbacées, les arbres à encens (Boswellia), les tubercules comme la patates douce, le coleus, et bien d’autres.

Herbes méditerranéennes : lavande, sauge, thym, et bien d’autres.

Pour les emplacements ensoleillés mais moins chauds, on peut envisager l’impatience, les lobélies, les calibrachoas et les héliotropes.

Les géraniums à port droit ou retombant peuvent garnir des jardinières de fenêtre et autres pots. Ils sont aussi du plus bel effet dans des corbeilles suspendues.

Les géraniums odorants et géraniums à grandes fleurs sont bien mis en valeur dans des pots individuels que l’on peut ensuite installer en groupe.

Les géraniums peuvent aussi intégrer une plate-bande. Les géraniums droits ou hybrides sont tout indiqués pour cette utilisation.

À court d’inspiration ? Trouvez de belles idées d’agencement sur notre blog d’inspiration !

Les géraniums peuvent transformer un balcon ou une terrasse en océan de fleurs. Les variétés à grandes fleurs apportent une touche d’élégance à votre salon. Les feuilles des géraniums odorants issus de l’agriculture biologique aromatisent les salades, les desserts et les limonades. Enfin, les géraniums à feuillage décoratif peuvent structurer des compositions estivales hautes en couleurs.

Les géraniums accompagnent très bien toutes les plantes qui ont les mêmes besoins, à savoir un bon ensoleillement et de la chaleur.

Plantes à fleurs: les phlox (Chaenostoma cordatum), l’euphorbe « Diamond Frost », la diascie (Diascia), la verveine des jardins, les pétunias, et bien d’autres.

Plantes structurantes : les herbacées, les arbres à encens (Boswellia), les tubercules comme la patates douce, le coleus, et bien d’autres.

Herbes méditerranéennes : lavande, sauge, thym, et bien d’autres.

Pour les emplacements ensoleillés mais moins chauds, on peut envisager l’impatience, les lobélies, les calibrachoas et les héliotropes.

Par ailleurs, les plantes en pot comme le Lantana camara, le plumbago ou le dipladenia peuvent tout à fait être plantées en compagnie d’un géranium.

Oui, les variétés à port droit sont tout indiquées pour cette utilisation, mais les géraniums à feuillage décoratif ou les variétés odorantes s’y plairont aussi très bien.

Tout comme les plants installés dans des jardinières et pots sur un balcon, ils ont tous besoin d’un emplacement ensoleillé.

Vous pouvez planter des géraniums dans un parterre ou sur une tombe dès que les gelées nocturnes ne sont plus à craindre.

Amendez le sol avec du compost ou de l’engrais à libération lente. Trempez les racines dans l’eau avant la plantation pour qu’elles soient bien gorgées.

Plantez les géraniums en profondeur, en mettant la surface de la motte au niveau de celle du sol. N’oubliez pas de les arroser copieusement !

Oui, les géraniums se développent très bien dans les pots avec réservoir d’eau intégré. Ces pots réduisent considérablement le travail d’arrosage.

Entretenir les géraniums

Les géraniums sont robustes, ils peuvent supporter un sol humide pendant quelques jours. En revanche, ils n’aiment pas que le substrat soit détrempé : il est donc important de leur offrir un bon drainage. Mieux vaut les arroser plus souvent, mais plus légèrement.

L’été, quand il fait chaud et que le soleil brille, les géraniums ont besoin de beaucoup d’eau. Mais si vous n’êtes pas sûr de devoir arroser, mieux vaut laisser le sol un peu plus sec.

Avec des pots à réservoir intégré, les plantes peuvent consommer l’eau en fonction de leurs besoins.

Retrouvez ici des instructions détaillées pour sauver les géraniums dont le substrat est complètement détrempé.

Les géraniums sont des plantes très gourmandes, ils ont besoin d’un riche apport en nutriments. Commencez à ajouter de l’engrais au bout de quatre à six semaines : passé ce délai, ils auront épuisé les premières réserves contenues dans le terreau de rempotage.

Vous pouvez ajouter de l’engrais liquide une fois par semaine à l’eau d’arrosage. Ce type de produit est disponible dans le commerce.

Vous pouvez aussi opter pour de l’engrais à libération lente, que l’on incorpore dans le terreau et qui nourrira les géraniums presque jusqu’à la fin de la saison. Enfin, l’engrais en bâtonnets agit pendant deux à trois mois.

Cliquez ici pour consulter des instructions détaillées sur l’apport d’engrais.

Les géraniums sont très faciles à entretenir. Les variétés à fleurs simples sont plus résistants à la pluie que bien d’autres fleurs d’été, tant que leurs racines ne baignent pas dans l’eau en permanence.

Nous vous conseillons de vérifier régulièrement que l’excès d’eau peut s’écouler en période de pluie continue, ainsi que de retirer les fleurs abîmées pour empêcher la propagation d’infections fongiques.

Comme l’eau de pluie qui s’écoule emporte aussi des nutriments, pensez à ajouter régulièrement de l’engrais lorsqu’il pleut pendant plusieurs jours.

Mieux vaut le faire sans couteau ni paire de ciseaux. Comme les tiges sont très solides, il suffit de saisir la base de la tige de la fleur et de la casser d’un coup sec.

Vous pouvez utiliser un couteau ou une paire de ciseaux pour couper les fleurs fanées à la naissance de la feuille, en vous assurant que les lames sont propres.

Oui, vous pouvez faire hiverner les géraniums.

Rabattez les plants à 15 centimètres avant les premières gelées nocturnes et installez-les dans un endroit frais et lumineux. Vous n’aurez pratiquement pas besoin de les arroser en hiver. Au printemps, rempotez les plants dans du terreau frais et installez-les dans un endroit plus chaud. Avec un peu de chance, ils feront de nouvelles pousses et fleuriront à nouveau.

Retrouvez plus d’informations sur l’hivernage ici.

Les géraniums ont besoin de lumière, de chaleur, de nutriments et de suffisamment d’eau pour produire une floraison luxuriante. Si vous leur offrez un emplacement ensoleillé et chaud, si vous leur apportez de l’engrais et de l’eau régulièrement, vos géraniums vous remercieront en produisant des fleurs à profusion.

La croissance naturelle des géraniums ne requiert aucune taille pendant l’été. Si vous voulez faire hiverner vos plantes, rabattez-les à 15 centimètres avant de les rentrer pour l’hiver.

Les géraniums ont besoin d’eau uniquement lorsque leur substrat est chaud et sec au toucher. Ils ne supportent pas l’eau stagnante.

Au début de la saison, il n’est pas nécessaire d’arroser tous les jours ; à l’inverse, lorsqu’il fait très chaud en été, il peut être utile d’arroser matin et soir.

Remarque : les géraniums peuvent avoir besoin d’être arrosés même s’il pleut, lorsque leur feuillage dense ne laisse pas passer l’eau jusque dans les racines.

Mieux vaut arroser tôt le matin, idéalement avec de l’eau laissée quelques temps à température ambiante plutôt que fraîchement sortie du robinet. Si possible, versez directement sur le substrat et non pas sur le feuillage et les fleurs.

Les géraniums odorants aiment les emplacements ensoleillés à semi-ombragés.

Arrosez régulièrement pendant la croissance et apportez moitié moins d’engrais liquide que pour les autres variétés de géraniums. Taillez les tiges régulièrement pour stimuler une croissance buissonnante.

Les géraniums poussent vers le soleil. Pour obtenir des plants parfaitement uniformes, tournez les pots à 90° chaque semaine.

Soins d’urgence

Commencez avant toute chose par déplacer vos géraniums dans un endroit chaud et lumineux, où ils ne recevront plus les gouttes de pluie. Ensuite, tout dépend du degré d’humidité de la motte et de la durée du problème. Parfois, les protéger de la pluie peut suffire.

Si les géraniums baignent dans l’eau depuis longtemps, nous vous conseillons de les rempoter dans du terreau frais et de ne pas les arroser tout de suite. Le substrat frais et plus sec va absorber l’eau du terreau humide comme une éponge jusqu’à atteindre un nouvel équilibre. À ce moment-là, reprenez les arrosages avec parcimonie.

Si les géraniums reposent sur une soucoupe ou sont plantés dans un bac, il est important de vérifier que l’eau ne s’y accumule pas lorsqu’il pleut.

Non. En règle générale, ce n’est pas grave. Les géraniums sont robustes et ont besoin de beaucoup de nutriments pour produire une floraison abondante. Nul besoin de vous inquiéter si vous avez utilisé la bonne dose d’engrais plus souvent, ou même si vous avez versé un peu plus que la dose recommandée.

En revanche, si vous avez versé de l’engrais liquide en le diluant beaucoup moins que recommandé sur l’emballage, la chose est plus compliquée. Plus l’engrais liquide est concentré en nutriments, plus la situation est grave. Parfois, les engrais très concentrés peuvent brûler les racines. Si vous vous rendez vite compte de votre erreur, vous pouvez rincer la motte et les racines immédiatement en arrosant abondamment.

La rouille du géranium est une maladie fongique qui se manifeste par l’apparition d’anneaux sur l’envers des feuilles et de points jaunes sur le dessus des feuilles. Elle se répand uniquement quand de l’eau ruisselle sur le feuillage par temps chaud.

Retirez immédiatement les feuilles infectées et jetez-les avec les ordures ménagères. Pour éviter que la rouille ne revienne, espacez davantage les plants les uns des autres et placez-les à un endroit mieux aéré. Faites bien attention à ce que le feuillage reçoive le moins d’eau possible à l’arrosage.

Les feuilles jaunes sur un géranium témoignent généralement d’une carence en nutriments. Apporter de l’engrais peut aider à résoudre le problème. Lisez nos conseils à ce sujet.

Au début de la saison, quand les températures sont basses et varient beaucoup, le froid entraîne souvent une chlorose sur les jeunes feuilles, qui peuvent alors prendre une couleur jaune.

Vous pouvez l’éviter en protégeant vos plants des températures inférieures à 8 °C.

Les plantes présentant une pellicule grise sont généralement infectées par un champignon, le botrytis. Il entraîne le pourrissement des tissus touchés. Le botrytis, ou moisissure grise, se développe rapidement sur les plants très denses, à un fort taux d’humidité et lorsqu’il pleut plusieurs jours de suite pendant la saison chaude.

Soin d’urgence : retirez aussi vite que possible les parties de la plante infectées par le botrytis.

Vous pouvez prévenir son apparition en retirant régulièrement les fleurs fanées et les feuilles mortes.

Si le substrat est sec et poussiéreux parce qu’il n’a pas été arrosé pendant une période prolongée, vos géraniums retombent certainement parce qu’ils ont consommé l’essentiel de leurs réserves en eau et n’en ont plus assez. Si c’est le cas, arrosez-les dès que possible !

À l’inverse, si le sol est humide et si vos géraniums ne se sont pas redressés, il peut s’agir d’un excès d’eau : les racines sont déjà en train de pourrir. Ils pourraient s’en remettre en rééquilibrant le taux d’humidité.

Soin d’urgence : n’arrosez plus et laissez le substrat sécher ou rempotez les plants directement dans du terreau frais.

Il arrive très rarement qu’une maladie fongique s’installe et empêche la plante d’absorber de l’eau. Dans ce cas, il n’y a plus rien à faire pour ces géraniums.

En général, les géraniums sont robustes et se contentent de peu. S’ils ne fleurissent pas, vérifiez que leur environnement leur convient : idéalement, il leur faut un emplacement chaud et ensoleillé, au maximum semi-ombragé, avec suffisamment d’eau et d’engrais.

Si les géraniums ne fleurissent pas tôt dans la saison (vers avril ou mai en France), c’est qu’ils n’ont probablement pas reçu assez de lumière. C’est très fréquent avec les tout petits plants, vendus en godets par lot.

Des températures en dessous de 5 °C peuvent aussi retarder leur développement.

N’installez donc pas vos géraniums dehors trop tôt et achetez toujours les sujets les plus vigoureux que vous trouverez. Consultez cette page pour savoir comment reconnaître un géranium de bonne qualité.

Chez les géraniums, les feuilles rouges peuvent avoir différentes causes :

1. Un grand écart de température entre le jour et la nuit.
2. Un excès d’eau.
3. Un manque d’eau.
4. Une carence en phosphore.
5. Un terreau au pH bas.
6. La rouille du géranium (maladie fongique).
7. Il peut s’agir d’une variété d’ornement spécifique dont le feuillage est rouge.

Pendant l’hiver, les géraniums doivent être stockés dans un endroit frais, par exemple un garage protégé du gel ou tout autre lieu similaire en intérieur.

Pour faire hiverner vos géraniums, installez-les en intérieur avant les premières gelées nocturnes et rabattez-les à 15 centimètres. Pendant la phase de dormance hivernale, ils n’ont presque pas besoin d’eau. Au printemps, rempotez vos plants dans du terreau frais et placez-les dans un endroit plus chaud. Avec un peu de chance, ils feront de nouvelles pousses et fleuriront. Retrouvez plus d’informations sur l’hivernage ici.

Si les boutons de vos géraniums sèchent trop vite, alors quelque chose dans leur environnement ne leur convient pas. La bonne nouvelle, c’est que si la situation s’améliore, ils produiront rapidement de nouvelles fleurs.

Voici les trois causes les plus courantes des fleurs qui deviennent marron :

1. Acclimatation insuffisante, c’est-à-dire le processus d’exposition graduelle aux variations météorologiques et de températures.
2. Manque de lumière due à un emplacement trop ombragé.
3. Manque d’eau au début de la saison lorsque les racines sont moins développées.

Lorsqu’une plante se défait de ses fleurs, c’est généralement en réaction à un stress important. Quand un géranium perd ses fleurs au début du printemps, c’est qu’il a probablement été placé dans un environnement trop sombre pendant plusieurs jours pendant son acheminement de la pépinière au magasin, ou même dans le magasin, par exemple. Plus le trajet de la serre au point de vente est court, moins la plante sera stressée : elle sera de meilleure qualité.

Un arrosage trop copieux en avril et en mai, même avec les meilleures intentions, peut aussi entraîner la chute des fleurs.

Les géraniums sont robustes et faciles à entretenir. Dans des conditions normales, les plants vigoureux n’ont rien à craindre des ravageurs. Mêmes les limaces et les escargots ne s’intéressent normalement pas aux géraniums. Si toutefois vous constatez le contraire, c’est probablement que vos plants étaient touchés avant.

– Tétranyques
Symptôme : reflets argentés sur les feuilles
Solution : taille, possibilité de lutte biologique (avec des insectes auxiliaires comme le Phytoseiulus persimilis)

– Thrips
Symptôme : reflets argentés sur les feuilles
Solution : taille, pièges chromatiques bleus

– Mouche blanche ou aleurode
Symptômes : présence d’aleurodes et film collant sur les feuilles
Solution : taille, pièges chromatiques jaunes

– Pucerons
Symptômes : feuilles rabougries avec des taches jaunes, colonies de pucerons noirs sur les tiges et l’envers des feuilles
Solution : taille, insecticides biologiques contre les insectes suceurs

Les verrues sur l’envers des feuilles s’appellent œdèmes. Ils se développent lorsque les températures sont trop froides et le substrat trop humide. Ces déformations liégeuses sont irréversibles mais n’endommagent pas la plante.

Soin d’urgence : installez les plantes dans un endroit plus lumineux et aussi chaud que possible. Arrosez selon les besoins.

Points jaunes sur le dessus des feuilles et cercles bruns sur l’envers : la plante est touchée par une maladie fongique appelée rouille du pélargonium. La rouille se répand par temps chaud et par forte humidité. Le plant dans son ensemble va se régénérer, mais pas les feuilles infectées.

Soin d’urgence : retirez les feuilles infectées et jetez-les avec les ordures ménagères. Placez les plants dans un endroit bien aéré en les espaçant bien. Si possible, ne versez pas d’eau sur les feuilles lorsque vous arrosez.

Il s’agit de mouches du terreau ou sciarides. Elles apparaissent quand le substrat est trop humide et le temps chaud et humide. Les larves des sciarides se nourrissent des racines.

First aid: Let the soil dry out very well, and in future, water only when the soil surface is dry. You can also remove them with sticky yellow insect traps, or by introducing beneficial insects (biological control), which can sometimes be found at garden centres or available to order online.

Soin d’urgence : laissez bien sécher le substrat et, à l’avenir, arrosez uniquement lorsque la surface est sèche. Vous pouvez aussi lutter avec des pièges collants jaunes ou en introduisant des insectes auxiliaires (lutte biologique), que l’on trouve parfois en magasin de jardinage ou à commander sur Internet.